• crise bancaire : ce n'est pas aux peuples à payer l'addition

    crise bancaire : ce n'est pas aux peuples à payer l'addition

    Lors de la dernière réunion de l'association,  il a été décidé de s'investir dès la rentrée sur le scandale de la dette illégitime. Cette crise bancaire, ils veulent la faire payer aux plus pauvres, en commençant par les Grecs. Ils veulent nous culpabiliser parce qu'on vivrait au-dessus de nos moyens : on travaillerait pas assez longtemps, on gagnerait trop , on dépenserait trop en allocations, en retraite et en remboursements de soins...
    Alors que nous ne sommes en rien responsables de leur crise. La dette publique n'est qu'un piège qui se referme sur nous.

    appel M. Theodorakis.pdf »

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :